Présentation d'un programme OpenOffice.org Basic

From Apache OpenOffice Wiki
Jump to: navigation, search
doc OOo
Book.png

OpenOffice.org Basic est un langage interprété. Contrairement à C++ ou à Turbo Pascal, le compilateur de OpenOffice.org Basic ne crée pas de fichiers exécutables ou auto-extractibles, capables de s'exécuter de façon autonome. Au lieu de cela, vous devez exécuter un programme OpenOffice.org Basic dans OpenOffice.org. Le code est d'abord vérifié pour rechercher les erreurs patentes, puis exécuté ligne par ligne.

Lignes de programme

L'interpréteur Basic fonctionne ligne par ligne, ce qui le différencie des autres langages de programmation. L'emplacement des retours à la ligne dans le code source des programmes Java, C++ ou Delphi est indifférent, tandis que chaque ligne d'un programme Basic constitue une unité indépendante. Les appels de fonction, les expressions mathématiques et les autres éléments du langage, comme les en-têtes de fonction ou de boucle, doivent commencer et finir à l'intérieur d'une même ligne.

Si l'espace est insuffisant ou si cela donne des lignes trop longues, il est possible de lier plusieurs lignes ensemble par l'ajout de caractères de soulignage (_). L'exemple suivant lie les quatre lignes d'une expression mathématique :

ExpressionLongue = (Expression1 * Expression2) + _
(Expression3 * Expression4) + _ 
(Expression5 * Expression6) + _
(Expression7 * Expression8)
Documentation note.png Le caractère de soulignage doit toujours être le dernier de la ligne à lier et ne doit être suivi d'aucun espace ou tabulation, sans quoi le code provoque une erreur.

Parallèlement à la liaison de plusieurs lignes, OpenOffice.org Basic permet d'employer le signe de ponctuation ":" pour diviser une ligne en différentes sections afin de pouvoir y placer plusieurs expressions. Les assignations :

a = 1 
a = a + 1 
a = a + 1 

peuvent être écrites de la façon suivante :

a = 1  :  a = a + 1  :  a = a + 1

Commentaires

Outre le code de programme à exécuter, un programme OpenOffice.org Basic peut contenir des commentaires qui expliquent les différentes parties du programme et fournissent des informations importantes qui peuvent s'avérer utiles par la suite.


Dans OpenOffice.org Basic, deux méthodes permettent d'insérer des commentaires dans le code :

  • Tous les caractères suivant une apostrophe sont considérés comme des commentaires :
    Dim A    ' Ceci est un commentaire de la variable A
  • Le mot-clé Rem, suivi du commentaire :
    Rem Ce commentaire est introduit par le mot-clé Rem.

Un commentaire comprend généralement tous les caractères jusqu'à la fin de la ligne. OpenOffice.org Basic interprète de nouveau la ligne suivante comme une instruction normale. Si les commentaires s'étendent sur plusieurs lignes, chaque ligne doit être signalée comme étant un commentaire :

Dim B     ' ce commentaire pour la variable B est
          ' relativement long et découpé en
          ' plusieurs lignes. le caractère de commentaire
          ' doit être répété sur chaque ligne

Marqueurs

Un programme OpenOffice.org Basic peut contenir des dizaines, des centaines ou même des milliers de marqueurs : noms de variables, de constantes, de fonctions, etc. Lorsque vous sélectionnez un nom de marqueur, les règles suivantes s'appliquent :

  • Les marqueurs ne peuvent contenir que des lettres latines, des chiffres et des caractères de soulignage (_).
  • Le premier caractère d'un marqueur doit être une lettre ou un caractère de soulignage.
  • Les marqueurs ne peuvent pas contenir de caractères spéciaux comme ä â î ß.
  • La longueur maximale d'un marqueur est de 255 caractères.
  • Il n'y a pas de distinction entre les lettres majuscules et minuscules. Le marqueur OneTestVariable, par exemple, désigne la même variable que onetestVariable et ONETESTVARIABLE.
    Il existe cependant une exception à cette règle : les majuscules sont distinguées des minuscules pour les constantes UNO-API. Vous trouverez de plus amples informations sur UNO au chapitre Introduction à l'API OpenOffice.org.


Documentation caution.png Les noms des modules Basic (par défaut Module1, Module2, etc) sont connus de Basic avec une portée publique. On doit éviter d'avoir un marqueur de portée publique ayant le même nom qu'un des modules de la bibliothèque.

Exemple : Supposons que dans votre bibliothèque Basic il y ait un module nommé ImprimerDoc. Vous ne devez pas déclarer, dans aucun des modules de votre bibliothèque, une variable Public ou une constante Public, ou une Sub, ou une Function, nommée ImprimerDoc.

S'il existe une telle collision, Basic peut produire d'étranges messages d'erreur à l'exécution, ou votre Sub peut ne pas fonctionner.


Documentation note.png VBA : Les règles de construction des marqueurs dans OpenOffice.org Basic ne sont pas les mêmes que dans VBA. Par exemple, avec Option Compatible, OpenOffice.org Basic autorise les caractères spéciaux uniquement dans les marqueurs, puisqu'ils peuvent causer des problèmes dans les projets d'envergure internationale.


Quelques exemples de marqueurs corrects et incorrects sont répertoriés ci-dessous :

Surname      ' Correct 
Surname5     ' Correct (caractères et nombres admis, 5 n'est pas le premier)
First Name   ' Incorrect (espaces non autorisés)
DéjàVu       ' Incorrect (les lettres accentuées é,è,à,ù et ç... ne sont pas autorisées)
5Surnames    ' Incorrect (le premier caractère ne peut être un nombre)
First,Name   ' Incorrect (virgules et points non autorisés)
Content on this page is licensed under the Public Documentation License (PDL).
Personal tools