Gestionnaire des extensions OpenOffice.org

From Apache OpenOffice Wiki
Jump to: navigation, search
doc OOo



Vous pouvez utiliser le gestionnaire des extensions OpenOffice.org pour ajouter, supprimer, activer, désactiver et exporter des extensions OpenOffice.org. Par exemple, vous pouvez utiliser le gestionnaire des extensions pour ajouter ou supprimer les types d'extension suivants :

  • Données de configuration
  • Bibliothèques de configuration
  • Extensions
  • Composants UNO (Universal Network Objects)
    Ces composants représentent les packages compilés. UNO est un modèle de composant d'interface pour OpenOffice.org. Pour plus d'informations sur ce modèle, reportez-vous au site Web du projet de kit de développement UNO.
Documentation note.png Le gestionnaire des extensions ne vous permet de gérer ni les filtres XSLT, ni les modules de langue, ni les palettes.

Vous pouvez gérer les extensions à partir d'une boîte de dialogue ou en ligne de commande.

Utilisation de la boîte de dialogue Gestionnaire des extensions

Vous pouvez installer des extensions de manière à les rendre accessibles uniquement à l'utilisateur actif (installation monoutilisateur) ou à tous les utilisateurs (installation multiutilisateur). Vous devez faire ce choix avant de commencer l'installation d'une extension.

Pour installer une extension utilisable uniquement par l'utilisateur actif, dans le menu Outils d'un programme OpenOffice.org quelconque, ouvrez la boîte de dialogue Gestionnaire des extensions, puis installez l'extension. L'extension est installée et rendue immédiatement accessible à l'utilisateur actif. L'extension n'est pas accessible aux autres utilisateurs sur cet ordinateur.

Pour installer une extension utilisable par tous les utilisateurs, utilisez la syntaxe de ligne de commande unopkg add --shared, puis installez l'extension en étant connecté en tant qu'utilisateur root ou avec des privilèges d'administrateur.

Ajout d'une extension pour tous les utilisateurs

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
    • Sous UNIX et Linux, ouvrez une fenêtre de terminal et saisissez su.
    • Sous Windows, ouvrez une invite de commande.
    • Sous Windows Vista, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône de l'invite de commande, puis sélectionnez Démarrer en tant qu'administrateur.
  2. Passez au répertoire install-dir/program.
  3. Saisissez unopkg add --shared package-name.

Suppression d'une extension pour tous les utilisateurs

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
    • Sous UNIX et Linux, ouvrez une fenêtre de terminal et saisissez su.
    • Sous Windows, ouvrez une invite de commande.
    • Sous Windows Vista, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône de l'invite de commande, puis sélectionnez Démarrer en tant qu'administrateur.
  2. Passez au répertoire install-dir/program.
  3. Saisissez unopkg remove package-name.

Utilisation de la commande unopkg pour la gestion des extensions

Vous pouvez gérer les packages à partir de la ligne de commande. La syntaxe de la commande unopkg est la suivante :

unopkg add {-v, -f, --log-file, --shared} 
       extension-path | remove {-v, -f, --log-file, --shared}
       extension-name | list {-v, -f, --log-file, --shared} 
       extension-name | reinstall {-v, -f, --log-file, --shared} | gui | -V | -h
add
Ajoute des extensions à une installation OpenOffice.org.
remove
Supprime des extensions à une installation OpenOffice.org.
list
Affiche des informations relatives aux extensions déployées.
reinstall
Réinstalle les extensions déployées.
gui
Ouvre la boîte de dialogue Gestionnaire des extensions.
–V, – –version
Affiche des informations de version relatives à la commande unopkg.
–h, – –help
Affiche l'aide relative à la commande unopkg.
-v, --verbose
Exécute la commande en mode détaillé.
-f, --force
Écrase les extensions ayant un nom identique.
--log-file filename
Crée un fichier journal. Le chemin d'accès au nom de fichier par défaut pour le fichier journal est le suivant : cache-dir/log.txt
--shared
Fonction avancée : utilisable dans un contexte de déploiement d'une installation partagée (multiutilisateur), uniquement lorsqu'aucun processus concurrent n'est en cours d'exécution.
Content on this page is licensed under the Public Documentation License (PDL).
Personal tools
In other languages